À propos

Qu’est-ce que C.I.T.I.E.S.?

C.I.T.I.E.S. appuie la collecte, le partage et le transfert de connaissances et bonnes pratiques sur l’économie sociale au niveau international. Le centre travaille particulièrement sur les collaborations entre les gouvernements locaux et la société civile qui favorisent le développement territorial.

C.I.T.I.E.S. rassemble des gouvernements locaux, les réseaux d’économie sociale, les institutions de recherche et d’enseignement supérieur et des organisations internationales.

C.I.T.I.E.S. croit que l’économie sociale et solidaire est essentielle au développement harmonieux des territoires. Alors que les innovations sociales et les initiatives porteuses de sens émergent partout dans le monde, C.I.T.IE.S. vise à faciliter le changement d’échelle de l’économie sociale en promouvant les coopérations entre les gouvernements locaux et les acteurs de la société civile.

Le centre propose des services structurés autour de trois fonctions : Rassembler, Partager, Transférer.

consulter nos services

L’économie sociale et solidaire

L’économie sociale et solidaire (ÉSS) est un modèle de développement économique qui place l’être humain au centre de l’activité économique, sociale et politique.

D’après la Déclaration de Montréal, l’ÉSS vise simultanément l’efficacité économique, l’inclusion sociale, un développement durable et une participation accrue au fonctionnement de l’économie et du développement urbain. (…) Bref, l’ÉSS englobe tous ceux qui ne placent pas le profit accru comme objectif principal ou exclusif de leurs activités économiques.

Selon les pays, l’ÉSS sera nommée différemment (economía social, buen vivir, community wealth building, etc.) et les formes juridiques de ses entreprises pourront différer (organisme sans but lucratif, coopérative…). Toutes partagent néanmoins l’objectif d’améliorer le bien-être de leur communauté ou de leurs membres.

Les collaborations en politiques publiques

Les gouvernements locaux ont un rôle de plus en plus central dans le développement durable et l’innovation politique.

Les modes de collaboration public/privé/communauté évoluent également, passant d’un  rapport financeur / bénéficiaire à des coopérations à toutes les étapes des projets :

  • mieux connaitre les besoins du territoire
  • construire ensemble les solutions
  • impliquer réellement les habitants
  • gérer les projets de manière partagée
  • mener des évaluations participatives

Ces collaborations prennent des formes diverses et permettent des bénéfices accrus. Elles appellent par ailleurs un changement de posture des acteurs, reconnaissant à chaque partie prenante des intérêts potentiellement divergents mais une valeur égale dans la conception et la mise en œuvre des projets.

C’est tant sur la nature de ces collaborations que sur la manière dont elles se construisent que C.I.T.I.E.S. choisit de se concentrer.